Alors voilà, je viens de me rendre compte qu'aujourd'hui c'est férié au Canada car c'est le jour de l'Action de Grâce. Ce n'est pas la première fois, mais comme je n'ai pas du tout la mémoire des dates, et encore moins des fêtes, et que j'ai été assez bien occupé ces derniers jours, je l'ai une nouvelle fois oubliée. Résultat: ce matin je me suis pointé comme une andouille à l'arrêt de bus pour aller au bureau et j'ai eu l'impression d'être propulsé dans la 4e dimension. Les rues étaient désertes. Il n'y avait pas une âme qui vive ni une seule voiture sur cette avenue pourtant toujours embouteillée en semaine.

Donc pour me rattraper (et espérer ne plus oublier que c'est férié au Canada), voici une petite explication sur cette fête nord-américaine très mal connue en Europe.

"La tradition de rendre grâce remonte loin dans le temps, il y a plus de 2000 ans, lorsque les prêtres et les druides celtes fêtaient la période de la moisson. C'était la fête de la Terre-Mère, féconde, abondante et généreuse. La Fête de l'Automne et de la Récolte. Cette fête était si importante pour les Celtes qu'elle marquait la fin de leur calendrier.

L'Action de Grâce est célébrée au Canada et aux États-Unis à des dates différentes. D'abord aux États-Unis, la tradition du "Thanksgiving" date de 1621, soit l'année suivant l'arrivée des "Pilgrim Fathers", ce groupe de dissidents religieux puritains qui a quitté l'Angleterre pour s'installer en Amérique et fonder une nouvelle religion. En 1621 donc, les Pilgrims signent un traité avec une tribu aux affiliations algonquines, assurant ainsi la paix en Nouvelle-Angleterre. C'est la signature de ce premier traité de paix qu'on célébra en 1621.

Toutefois, c'est le 29 juin 1676 que le "Thanksgiving" américain est devenu une fête nationale, jour de reconnaissance et de prières pour toutes les bontés accordées et pour la paix dans la communauté. En 1782, cette fête est passée du 29 juin au 28 novembre. On célébrait alors non seulement la paix mais aussi les récoltes généreuses. C'est en 1898 que le dernier jeudi du mois de novembre a été proclamé jour du "Thanksgiving" aux États-Unis.

Dans les faits, on fête la saison des récoltes un peu partout dans le monde. Les dates et les coutumes diffèrent cependant d'un pays à l'autre. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, la tradition canadienne de l'Action de Grâce ne vient pas des États-Unis. Elle date de 1576, année où un explorateur anglais, Martin Frobisher, est arrivé en Amérique du Nord en cherchant la route vers l'Orient. Il a tenté en vain de trouver de l'or et d'établir une nouvelle colonie. Malgré ses nombreux échecs, il a tout de même célébré la première fête de l'Action de Grâce au pays, 45 ans avant les Pilgrims...

C'est en 1957 que le parlement canadien a proclamé l'Action de Grâce "fête nationale". Cette fête est depuis célébrée le deuxième lundi du mois d'octobre, soit un mois avant les Américains. Cette écart est attribuable aux différences saisonnières entre les deux pays. En effet, comme les canadiens font leurs récoltes un mois avant les Américains, il est normal que l'Action de Grâce soit célébrée ici un mois avant  eux !

Finalement, pourquoi est-il de tradition de manger de la dinde lors de l'Action de Grâce ? Car c'est en octobre que la dinde qui a été engraissée tout l'été est prête à être dégustée."


Alors, Joyeux Thanksgiving à tous !


happy_thanksgiving1


Ce texte s'inspire très largement de celui de Natalie Brossard