halloween


L
es origines de cette fête remontent à plus de 2500 ans et prennent leurs racines en Europe, parmis la civilisation celte. Cette période (fin octobre, début novembre) correspondait à la fin des récoltes et marquait la fin de l'année. Elle portait alors le nom de Samhain. Les Celtes pensaient que cette nuit-là, les personnes décédées durant l'année écoulée revenaient une dernière fois dans le monde des vivants faire leurs adieux à leurs proches avant d'être emportés définitivement dans le Royaume des Morts. Les familles plaçaient donc des bougies, des chandelles ou des lanternes au fenêtres afin de guider les âmes défuntes. De la nourriture était également laissée à l'attention des morts. Mais les esprits qui revenaient en cette nuit-là n'étaient pas tous bons et bienveillants. C'est pourquoi, afin d'effrayer et de faire fuir les mauvais esprits revenus pour jouer des tours pendables aux vivants, des visages grimaçants étaient sculptés et placés aux portes et aux fenêtres.

Cette fête fut récupérée entre le VIIIe et le Xe siècle par les catholiques qui la transformèrent et en firent la "Toussaint", ou fête de tout les saints. Le nom "halloween" dérive d'ailleurs de là: Toussaint se dit en anglais "All Hallows' day" (sous sa forme ancienne) et la veille de la Toussaint se traduit par "All Hallows' Eve" qui donna plus tard "halloween".

Si la fête catholique de la Toussaint supplenta l'ancienne fête celte de Samhain dans la majeure partie de l'Europe, les traditions de Samhain survécurent dans les régions anglo-saxonnes du Vieux Contient comme l'Irlande, l'Ecosse et le Pays de Galles. Finalement, elle fut importée sur le Nouveau Continent au cours du 18e siècle par les immigrants irlandais partant tenter leur chance en Amérique, et elle devint peu à peu cette fête joyeuse et bon enfant que nous connaissons (bien que le mot "commerciale" serait plus juste, surtout en Europe). Les mauvais esprits sont à présent remplacés par des enfants déguisés qui viennent réclamer aux habitants de la nourriture (sous forme de bonbons, cela va de soit...) sous peine de se voir jouer un mauvais tour (c'est le fameux "trick or treat!" que crient les enfants lorsqu'on leur ouvre la porte. Littéralement "une friandise ou un mauvais tour!").



citro42 Jack o' lantern citro41


L'un des personnages les plus populaires et les plus connus d'halloween est Jack-o'-Lantern. C'était à l'origine une tradition irlandaise. A cette occasion, d'énormes pommes de terre, rutabagas et navets étaient creusées, sculptées en des têtes affreuses et illuminées avec des bougies pour être utilisées comme lanterne à la fête de Halloween (au lieu des citrouilles, que l'on ne trouvent pas en Irlande).

La légende de Jack-o'-lantern provient d'un conte irlandais racontant l'histoire d'un
ivrogne patenté et avare appelé Jack. Un soir qu'il était dans son pub, le Diable apparut et lui demanda son âme. Habilement, Jack le persuada de prendre un verre avec lui avant qu'ils ne partent ensemble. Pour payer son verre, le Diable se transforma en pièce de six pence que Jack saisit immédiatement. Il la mit dans son sac qui avait une serrure en forme de croix, empêchant ainsi le Diable de partir.

Finalement, Jack libéra le Diable à condition qu'il le laissa tranquille une année de plus. Douze mois plus tard, Jack fit une autre farce au Diable, le laissant en bas d'un arbre avec la promesse qu'il ne le poursuivrait plus.

A la fin, Jack mourut. Chassé du Paradis en raison des son avarice, et de l'Enfer à cause de ses farces, Jack, en désespoir de cause, marchanda avec le Diable un peu de charbon brûlant pour éclairer son chemin dans le noir. Jack le mit dans un navet, qu'il avait l'habitude de mâcher, et fut condamné à errer avec sa lanterne, jusqu'au Jour du Jugement.

jack_o__lanternjack_o__lantern_nuit
(Jack o' Lantern)