saint_nicolas2

Si cette fête est une des plus populaires dans le nord de l'Europe (Pays-Bas, Belgique, Allemagne, nord de la France), elle est quasi inexistante ailleurs.

Le personnage de Saint Nicolas est inspiré de Nicolas de Myre, appelé également Nicolas de Bari. Il est né à Patara, une cité de Lycie, au sud-ouest de l'Asie Mineure (la Turquie actuelle) entre 250 et 270 après J-C. Il est mort le 6 décembre, en 345 ou en 352 dans la ville portuaire de Myre en Asie Mineure. Ce serait donc pour cette raison qu'on célèbre la Saint-Nicolas le 6 décembre.

C'est l'un des saints les plus populaires en Grêce et dans l'Eglise Latine. On sait qu'il fût Evêque de Myre (Turquie) au 4ème siècle.
Saint Nicolas était très généreux et bienveillant. Il venait en aide aux marins dans les tempêtes, aux affamés. Il protégeait également les veuves, les enfants et les gens faibles. Enfin, il défendait les victimes d'injustice. Pas étonnant donc qu'il soit devenu le patron des marins, des marchands, des voyageurs, des boulangers, de la Russie, des juristes, et de bien d'autres mais surtout ... des enfants et des écoliers !

La vie et les actes de Saint Nicolas sont entourés de légendes. Selon l'une d'elles, Saint Nicolas serait né au sein d'une famille de riches chrétiens pieux. Après la mort de ses parents, il aurait tout donné aux pauvres. Mais l'histoire qui lui vallut sa réputation de générosité est la suivante: un certain père, noble apprauvri, et ses trois filles vivaient autrefois à Patara. Le père s'était fortement endetté et il était sur le point de vendre ses filles comme esclaves afin d'améliorer la situation familiale - dans l'Antiquité, il n'était pas rare que la dot d'une jeune fille serve à subvenir aux besoins de ses parents et de la famille. Lorsque saint Nicolas l'apprit, il alla, pendant trois nuits consécutives, lui jeter de l'argent par la fenêtre de la chambre à coucher. Avec cet argent, le père put non seulement rembourser ses dettes, mais aussi pourvoir ses trois filles de dots. Le fardeau de la pauvreté ne les menaçant plus, chacune des jeunes filles put alors choisir son destin.

Certaines versions de cette histoire racontent que saint Nicolas aurait jeté les pièces d'or par la cheminée. D'autres rapportent qu'il les aurait laissées sur le pas de la porte. C'est pourquoi, aujourd'hui encore, la veille de la Saint Nicolas, les petits enfants placent leurs souliers devant la cheminée avant d'aller se coucher.

Une autre légende veut que le saint ait ressuscité trois petits enfants qui avaient été assassiné par un boucher. La voici:

Un jour, un paysan demanda à ses enfants d’aller dans les champs pour glaner les épis de blé laissés par les moissonneurs. Les heures passèrent et la nuit les surprit. Ils comprirent très vite qu’ils s’étaient perdus, mais ils continuèrent à marcher.
Soudain, l’un d’entre eux aperçut une lueur dans le lointain. Ils se dirigèrent dans cette direction et arrivèrent devant une maison isolée dans la campagne. Ils frappèrent à la porte et un homme de forte corpulence leur ouvrit.“ Pourriez-vous nous loger ?" demandèrent les enfants.

- Entrez, entrez, petits enfants, répondit l’homme, je suis boucher et je vais vous donner à souper.

A peine étaient-ils entrés que le boucher les tua, les découpa en petits morceaux et les mit dans son saloir. 

Sept ans plus tard, Saint Nicolas passa devant cette maison et demanda à souper.

"Voulez-vous un morceau de jambon ?", dit le boucher.

- Je n’en veux pas, il n’est pas bon!

- Peut-être une tranche de veau ?

- Tu te moques de moi, il n’est pas beau ! Du petit salé, je veux avoir, qui est depuis sept ans dans ton saloir !”

Entendant cela, le boucher s’enfuit en courant.

Le grand saint, alla s’asseoir sur le bord du saloir, il leva trois doigts et les enfants se levèrent tous les trois.

saint_nicolas1

Lors de la Saint-Nicolas, on distribue des speculoos en forme de Saint Nicolas, des petites figurines en massepain (cochon, carottes, pommes...), des Saint Nicolas en chocolat, des mandarines ou des oranges sanguines. Dans les grandes villes, Saint Nicolas arrive en hélicoptère début décembre et dès la fin novembre il visite les supermarchés. Les enfants qui n'ont pas été sages reçoivent un martinet du Père Fouettard. Saint Nicolas apporte des cadeaux dans la nuit du 5 au 6 et puis on ne le voit plus avant l'année suivante.
Le saint défile également dans les rues et distribue des bonbons aux enfants. c'est l'occasion de grandes réjouissances, défilés et parfois feux d'artifice. Une autre coutume veut que les garçons organisent une immense farandole et bombardent les filles de farine à la sortie des écoles. Se faire blanchir porte chance toute l'année. Cette coutume est le reste d'une légende qui raconte que Saint Nicolas multiplia la farine pour préserver une région de la famine.

Enfin, il est de coutume pour les enfants de laisser leurs chaussures au pied de la cheminée la veille de la Saint Nicolas afin que le Saint puisse les remplir de cadeaux. Ils déposent également, à côté de leurs chaussures, une carotte et des sucres pour la mule du Saint Nicolas ainsi qu'un verre de vin pour réchauffer le grand Saint.

saint_nicolas

Après la Réforme protestante survenue au XVIe siècle, la fête de Saint Nicolas fut abolie dans certains pays européens. Les Hollandais conservèrent cependant cette ancienne coutume catholique. Ainsi, les petits Néerlandais continuèrent de recevoir la visite de Sinterklaas (saint Nicolas) la nuit du 6 décembre.
Cette coutume fut ensuite importée en Amérique par les immigrants hollandais partis à la conquête du Nouveau Monde où elle se transforma et donna naissance à un pur produit commercial américain, à savoir...le Père Noël ! Et oui, Santa Claus (Père Noël en américain) n'est rien d'autre que la déformation de Sinterklaas. Tout y est: la barbe blanche, l'habit rouge (la robe d'évêque a simplement été remplacée par un costume moins catholique, la majorité des américains n'étant pas catholiques mais protestants), les cadeaux, la cheminée, les souliers (ou les bas de laine) et la collation laissés au pied de la cheminée, et même la crosse du saint qui apparait chez le Père Noël sous la forme...d'un sucre d'orge !

st_nicolas noelcadeaux santa1
Transition progressive de Saint Nicolas au Père Noël


Alors...BONNE SAINT NICOLAS !