En Juin, la FAO (ONU) a demandé aux leaders mondiaux 30 milliards de $ pour relancer l'agriculture et parer à la menace de la pénurie alimentaire. Elle n'a obtenu que 7.5 milliards, payables en 4 ans. Ceci contraste avec les 700 milliards du "Plan de sauvetage" US - sans tenir compte des milliards européens.

7.5 milliards, payables en 4 ans, ça fait 1 (UN !) milliard et 875 millions par an.

Or, dans la semaine du 30 Septembre au 8 Octobre, outre les 700 milliards du "plan de sauvetage" (des banquiers) US, l'Allemagne a "injecté" [c'était de la morphine?] 50 milliards d'Euros pour "sauver" une banque, et l'Angleterre a acheté pour 90 milliards de $ d'actions et mis 350 milliards de £ à la disposition des banques (-iers).

"Comment, dès lors, expliquer à une personne de bonne foi et pleine de bon sens qu'il est impossible de trouver 30 milliards de dollars par an pour permettre à 862 millions d'être humains qui ont faim de bénéficier du plus élémentaire des Droits de l'Homme, le droit à se nourrir."

Ce qui a été dépensé en une semaine en "injection" de capitaux aurait permis d'assurer la sécurité alimentaire pour à peu près 50 ans !

Et si ce constat n'était pas assez désolant, il faut ajouter qu'il se perd chaque année pour 100 milliards de $ de nourriture et que la surconsommation des obèses atteint 20 autres milliards de $ au niveau mondial... !
Par ailleurs, l'industrie de la GUERRE a coûté l'an passé 1,2 mille milliards de $, et cette année, ce chiffre a sûrement augmenté.

Pour l'industrie de la GUERRE et le "sauvetage" des BANQUES, il y aura probablement toujours suffisamment d'argent, pendant qu'il est demandé aux gens de travailler plus, mais sans manger.

somalian_famine_victims