Les commentaires concernant l'illusion de nos sens postés sur le message précédent m'ont rappelé certaines réflexions que je me fais depuis mon plus jeune âge sur la subjectivité de nos perceptions. La raison de ce questionnement précoce est simple: je suis daltonien. Heureusement, pas complètement (je ne vois pas tout en gris). Je suis ce qu'on appelle un trichromate anormal-deuteranomal (ça fait peur et ça se soigne même pas :-))) c'est à dire que je perçois les 3 couleurs primaires (rouge-vert-bleu) mais avec des intensités différentes de la normale, ce qui se traduit par une confusion dans les nuances et les mélanges de couleurs.

Je me suis ainsi souvent demandé si ce que je perçois comme orange, par exemple, serait aussi perçu comme orange par un non-daltonien. En général, lorsque je discute avec une telle personne, nous sommes d'accord sur le terme: nous désignons tous les deux la même couleur par le mot "orange". Mais c'est parce que mes parents m'ont appris à  associer cette couleur à ce mot. Rien ne dit que la couleur que je perçois soit la même que celle perçue par le non-daltonien.

De même, je perçois des choses qu'un non-daltonien ne perçois pas et vice-versa. En voici quelques exemples. Il s'agit de planches utilisées justement pour le dépistage du daltonisme.

cardobjet

Ici, il parait qu'il y a un dessin à voir. Mais je serais incapable de vous dire quoi...

13

Que voyez-vous? Personnellement, rien! Mais les non-daltoniens devraient voir le chiffre 45.

daltonienseult451

Inversément, ici les non-daltoniens ne doivent rien voir alors que les daltoniens voient le chiffre 45!

Et voici quelques exemples qui vous permettent de vous faire une idée sur ce qu'un daltonien voit (personnellement, je ne vois pas trop de différence entre ces images, mais c'est normal:-)):

ishiharaoriginal1 ishiharadeutan
        Vision normale             daltonien (deutéranope)

terreoriginal1 terredeutan1

bateauoriginal bateaudeutan bateauprotan
normal                    deuteranope                   tritanope
chapeauoriginal1 chapeaudeutan1 chapeauprotan

Tout ça m'a toujours inciter à rejeter le dogme "la réalité c'est ce qu'on voit" et à accorder plus de crédit aux gens qui prétendent voir des choses que la plupart des gens ne voient pas. Les perceptions humaines sont vraiment très restreintes et aussi très variables d'un individu à l'autre. Les médecins et scientifiques devraient garder celà à l'esprit avant de traiter certaines personnes d'affabulateurs, de mythomanes ou de victimes d'hallucinations...